top of page

Fatigue, manque de concentration , perte de mémoire... et si c'était un manque d'oxygène ?


Entre la pollution atmosphérique ou le stress, il n'est pas facile de respirer efficacement avec nos modes de vie actuels. Saviez-vous qu'une oxygénation optimale est essentielle pour vivre en bonne santé ?



La respiration nourrit notre corps

L'oxygène est un besoin primordial pour les cellules de notre corps. Le premier rôle de l’oxygène c’est de donner de l’énergie à l’organisme. En effet, tout se joue au niveau cellulaire, dans dles mitochondries. Ce sont de véritables centrales énergétiques. Avec l’oxygène, elles transforment les nutriments issus de la digestion en énergie directement utilisable par la cellule (ATP). En présence d’oxygène, une molécule de glucose peut donner 36 unités d’énergie (ATP) pour la cellule. Mais sans oxygène, elle n’en produira que 2… L’oxygène intervient aussi dans la lutte contre les agents pathogènes et dans le contrôle des radicaux libres, molécules très réactives dont l’excès est nocif pour l’organisme.


L'importance de l'oxygénation

L'oxygène est donc un besoin vital. Mais parfois l’organisme peut se trouver en sous-oxygénation (ou hypoxie). On observe alors un déficit d’oxygène disponible dans les tissus. Même s’il est en quantité suffisante dans l’air, l’organisme ne l’assimile plus correctement. C’est ce qui se passe dans de nombreuses situations :

• Pollution atmosphérique et tabagisme

Les polluants tapissent les voies respiratoires et freinent les échanges gazeux. Certains, comme le

monoxyde de carbone, prennent la place de l’oxygène sur l’hémoglobine

• Maladie

De nombreuses pathologies sont source d’hypoxie, notamment les maladies respiratoires

et circulatoires

• Stress

• Exercice physique intense

• Altitude

De plus, l’hémoglobine (transportant l'oxygène) ne cède l’oxygène aux cellules que sous certaines conditions de température, d’acidité ou de taux de gaz carbonique dans l’air : il suffit qu’il dépasse 0,06 % pour entraîner une hypoxie. Or, c’est presque toujours le cas en ville où ce taux oscille entre 0,09 et 0,14 %.

Les dangers de la sous-oxygénation


Les conséquences de l’hypoxie sont multiples. • Altération du métabolisme Le déficit d’oxygène provoque un ralentissement de la production d’énergie dans la cellule. Résultat : les réactions biochimiques d’assimilation des nutriments sont incomplètes. Les déchets s’accumulent et intoxiquent progressivement l’organisme. Excès de radicaux libres La mitochondrie ne fonctionne plus correctement : elle fabrique des radicaux libres en plus grande quantité (stress oxydant). L’hypoxie entraîne en outre une dégradation des systèmes de défense antiradicalaire, soit un double stress pour la cellule. • Impact sur le système nerveux Le cerveau et le système nerveux central sont les plus gros consommateurs d’oxygène et donc les premiers touchés. D’où le déclenchement de signaux d’alarme : fatigue chronique, nervosité, défaillance de la mémoire.

L’hypoxie facilite le lit des pathologies

Tout dépend de l’intensité de l’hypoxie et de sa durée. Mais lorsqu’elle perdure, la plupart des fonctions corporelles sont perturbées et la maladie s’installe. La perte de vitalité ouvre la voie à l’apparition de pathologies telles que troubles cardiaques et circulatoires, hépatites chroniques, athérosclérose, voire de maladies plus graves comme le cancer et autres pathologies dégénératives.

Le Bol d'Air Jacquier, une méthode naturelle efficace !


Le Bol d’air optimise l’oxygénation de l’organisme. Il augmente et entretient notre faculté d’assimilation de l’oxygène normalement respiré. Le Bol d’air contribue ainsi à préserver un bon état de santé.






- Pourquoi utiliser le Bol d’air ?

Le Bol d’air est la seule méthode d’oxygénation naturelle capable d’apporter à la cellule l’oxygène dont elle a besoin, sans hyper oxygénation et sans risque radicalaire. Elle s’adresse à toute personne soucieuse de préserver ou restaurer son capital santé, quelle que soit sa condition physique : pour améliorer la récupération en cas de fatigue chronique et de stress pour préserver ses capacités intellectuelles, physiques et sensorielles pour accompagner la perte de poids pour la préparation et la récupération physique et psychique des sportifs pour accompagner les adolescents au moment des examens




21 vues0 commentaire

Comments


bottom of page